Les amis d'Alice Délice

Forum recettes de cuisine gratuites, bonnes adresses, accessoires de cuisine ... Le forum du site www.alicedelice.com
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Périgord - Les bonnes tables de Pudlo

Aller en bas 
AuteurMessage
Florian
Admin
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Périgord - Les bonnes tables de Pudlo   Ven 11 Juil 2008, 10:31

PÉRIGUEUX

L'Essentiel

Magali et Eric Vidal, qui travaillaient au Centenaire des Eyzies, ont créé l'événement du vieux Périgueux avec cette table gourmande. La cadre est sympa, les mets épatants. Foie gras (en velouté aux cèpes ou poêlé sur une écume d'oignons blancs), agneau ou pigeon sont à la fête. Mais la générosité du petit menu à 25 E bluffe dans cette neuve table étoilée. Gaspacho de tomate à l'huile de basilic et pain aux noix à la mozzarelle, tête de veau aux légumes avec sa sauce crémeuse aux câpres ou fraises du pays dans leur jus avec soupe de melon et réduction de banyuls font merveille. Et pour 35 E, tous les plats à la carte sont « offerts ».

8, rue de la Clarté. 05.53.35.15.15. Menus : 25 E (déj., sem.), 35, 52 E.

La Taula

Formée chez ses parents, à La Ferme du Périgord, à Paris, Christine Maurence est revenue aux origines familiales en s'installant à l'enseigne de la taula (la table en patois). Pile à côté de la cathédrale Saint-Front, elle propose des mets du pays revus au goût du jour. Omelette aux cèpes, enchaud aux haricots blancs tomatés, brouillade de truffes, volaille farcie sauce à l'estragon ont, comme elle, du caractère.

3, rue Denfert-Rochereau. 05.53.35.40.02. Menus : 16,90 E (déj., sem.), 28,50, 34,50 E.

Le Grain de sel

Vieux sage, venu de Saint-Emilion, où il tenait Le Clos du roy, Alain Banier a repris une demeure ancienne de la vieille ville. Le lieu avec pierres blondes et lumières vives a du chic et la cuisine joue classique sans oeillères. Terrine de foie gras avec compote de fruits aux épices, pièce de veau dans le quasi aux lasagnes de tomates, canette sur la peau aux pommes de terre de Ré au lard ou pot de chocolat crémeux aux poires ne donnent que du bonheur.

7, rue des Farges. 05.53.53.45.22. Menus : 20 E (déj., sem.), 25, 34, 39, 45 E.


MONTPON-MÉNESTÉROL

L'Auberge de l'Eclade

Franck Jubily, qui a travaillé au Byblos à Saint-Tropez, au Grand Hôtel de l'Opéra à Toulouse et chez Trama, a relancé avec entrain cette auberge de village, qu'il a époussetée jusqu'à lui faire rendre un son neuf. La salle est pimpante avec ses tables espacées, ses murs blancs, ses poutres peintes en rouge. Foie gras poêlé aux asperges, brandade de homard au jus coraillé, côte épaisse de porcelet rôti au jus truffé et financier aux pommes avec caramel à l'huile de noix sont des mets de ciseleur.

17, rue Paul-Emile-Victor. 05.53.80.28.64. Menus : 15 E (déj.), 27, 49, 58 E.


MUSSIDAN

Le Clos joli

Ce presbytère du XVIIIe n'a rien perdu de son charme. David Marie, qui fut le chef des Belles Rives à Juan-les-Pins, après avoir travaillé au Negresco avec Llorca et à Fère-en-Tardenois avec Briffard, l'a relooké en table contemporaine. Si les pierres sont d'hier, le mobilier boisé est d'aujourd'hui. Les menus sont à des prix qui feraient rire sur la Côte d'Azur. Pour 28 E, on offre, c'est le mot, tomate grappe farcie de macédoine avec soupe froide de crustacés et gressins à l'espadon avant le mignon de porc rôti dans son jus, flanqué d'une cocotte Staub de pommes grenailles, puis d'un clafoutis aux abricots avec sucette de chocolat blanc et glace vanille. Bref : le bonheur sans la ruine !

Beaupouyet. 05.53.81.00.24. Menus : 28, 39 E.


LAVEYSSIÈRE

Le Jardin d'Ecluses

Un village dans son écrin de verdure, ses vieux toits, ses murs ocre, puis l'auberge du bourg créée par la mairie : les Turschwel, qui gèrent le lieu, accueillent avec gentillesse, vendent les produits du terroir dans le coin bar/épicerie, proposent les plats de saison. Carole est au service, Nicolas, qui travailla dans le vin, mitonne des mets de saison et de raison. Chèvre chaud au caramel d'épices, côte de veau dans son jus et risotto aux olives noires, blanc-manger à l'orgeat s'arrosent de crus coups de coeur, comme un Clos Julien de Saint-Antoine-de-Breuilh.

05.53.81.80.29. Menu : 12 E (déj.). Carte : 28 E.


EYMET

La Cour d'Eymet

Belge d'origine luxembourgeoise, gendre de Joël Robuchon, formé au Jamin, chez beau-papa, mais aussi chez Laurent à Paris, Blanc à Vonnas, sans parler d'incursions à Bruxelles, Genève et Luxembourg, François Kartheiser a tout d'un ovni en pays périgourdin. Sa demeure, propre et nette, avec ses tables bien dressées, est accueillante, ses menus des cadeaux et ses mets jouent le classique revisité en légèreté. Crème de légumes, vol-au-vent de poissons et crustacés, émincé de magret aux pommes confites ou waterzoï de volaille à la truffe sont du cousu-main. La soupe glacée aux fruits de saison permet de terminer le repas en fraîcheur. Et le sourire de Sophie est la grâce même.

32, boulevard National. 05.53.22.72.83. Menus : 24 E (déj.), 38, 48 E.


TRÉMOLAT

Le Vieux Logis

Star de l'accueil des Relais & Châteaux, Bernard Giraudel a fait de son logis ancien une étape modèle. On vient pour la beauté des lieux, la déco bucolique chic, le vaste « bassin de nage ». La cuisine du sage Vincent Arnould, MOF 2007, n'est pas en reste. Foie gras en cubes apéritifs, sandre en noisette cuit lentement avec ses légumes au beurre de truffe, agneau allaiton de l'Aveyron avec gigot farci et fraises en vacherin minute avec sorbet citron/fraise/basilic renouvellent le terroir périgourdin avec une grande légèreté. Belle cave, salle cosy et service aux petits oignons.

05.53.22.80.06. Ch. : 158-330 E. Menus : 36 E (sem., déj.), 39, 69, 89 E.

Le Bistrot d'en face

L'ambiance de bistrot de village, la cuisine comme dans le temps, les prix qui filent doux et le sentiment de faire la bonne affaire du moment : voilà ce qui vous attend au bistrot de Bernard Giraudel. Le maestro du Vieux Logis tient là une demeure en or et le fidèle Pierre-Jean Duribreux dit « Dudu » mitonne avec art foie gras à la compote de figues, bavaroise de crabe et d'écrevisses, pot-au-feu de canard confit et tripes de boeuf à la périgourdine. C'est frais, bien fait et, in fine, les pruneaux au vin rouge avec glace rhum/ raisins passent comme un souffle.

05.53.22.80.69. Menus : 12,90 E (déj., sem.), 23, 25 E.


BERGERAC

La Table du marché

Parisien « tête de chien », Stéphane Cuzin a eu le coup de coeur en voyage de noces pour le Périgord. Il a choisi de s'installer face au marché de Bergerac, après des classes à La Maison blanche, au Relais de Sèvres et au Royal Madeleine. Il mitonne devant le client des mets tout frais. Céviche de crevettes, nougat de foie gras, saumon rôti aux condiments de raisins ou oeuf à l'essence de lavande passent comme une lettre à la poste.

Place du Marché-Couvert. 05.53.22.49.46. Menu : 25 E.


LE BUISSON-DE-CADOUIN

Le Manoir de Bellerive

Napoléon III avait dédié ce manoir au bord de la Dordogne à la belle Hortense. Rudi et Karina Madalijns-Mille l'ont revu avec charme, plaçant aux fourneaux le Toulonnais Jean-Emmanuel Christ. Cet ancien lieutenant de Trama à Puymirol, passé à La Pinède à Saint-Tropez et au Byblos à Courchevel, joue double jeu, avec un bistrot chic, La Table de Louis, et une salle raffinée, Les Délices d'Hortense. oeuf mimosa nouvelle version à la truffe d'été, crémeux de concombres et huîtres creuses ou épaule d'agneau confite au jus de tagine sont pleins de tonus. On ajoute les fraises façon Melba, plus une carte riche en grands vins de Bordeaux et d'ailleurs (au prix fort). Assez pour se dire qu'il y a là une maison à suivre.

Route de Siorac. 05.53.22.16.16. Les Délices d'Hortense, menus : 48, 70, 90 E. La Table de Louis : 28 E.


MONPAZIER

Bistrot 2

Gwenaël Gauthier, Vendéen voyageur, qui a pratiqué de belles maisons en val de Loire, joue la cuisine au goût du jour dans ce bistrot contemporain, tenu par Arjan et Marije Capelle, deux Néerlandais amoureux du pays qui tiennent l'hôtel voisin Edward-Ier. Le cadre est minimaliste, la terrasse face à la porte nord ombragée de glycines et le bouillon de volaille, les crevettes aux poivrons confits, les joues de porc braisées aux abricots et purée de céleri ont de la tenue.

Foirail Nord. 05.22.60.64. Menu : 27 E.


Source : Lepoint.fr

_________________

Une question ? Une remarque ? N'hésitez pas à me contacter par message privé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alicedelice.com
 
Périgord - Les bonnes tables de Pudlo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les amis d'Alice Délice :: S'OUVRIR AU MONDE :: Actualités-
Sauter vers: